Viabilité économique

Indépendance énergétique

L’utilisation des véhicules électriques contribue à renforcer l’indépendance de l’Europe vis-à-vis des sources d’énergie traditionnelles du fait des parts de marché du diesel et de l’essence qui devraient considérablement diminuer dans les années à venir.

Environ 1 740 millions de barils de pétrole par an pourraient être économisés d’ici 2050 en Europe grâce au passage à un parc de voitures sans émissions pour les particuliers, soit l’équivalent de 78 milliards d’euros au prix de 45 dollars le baril (Source : EAFO, 2017).

Coût total de possession / accessibilité financière

La parité des coûts d’achat entre deux véhicules comparables, l’un électrique à batterie et l’autre avec un moteur à combustion interne, devrait être atteinte au cours de la période 2022-2026. Le coût des véhicules électriques devrait ensuite être comparativement moins élevé à ceux des véhicules traditionnels.

D’ici 2030, le coût total de possession moyen d’un véhicule zéro émissions sera de 0,04 à 0,06 euro par kilomètre, soit moins qu’un véhicule avec un moteur à combustion. Cela représente une économie sociétale de 140 à 210 milliards d’euros par an pour un parc automobile européen composé à 100 % de véhicules à zéro émissions (source : EAFO, 2017).

Vehicle to grid / Recharge intelligente

Bien que l’impact des véhicules électriques sur le réseau de distribution d’électricité ait fait l’objet de nombreuses discussions, nous pensons qu’avec la bonne approche et avec des mesures incitatives de tarification pour les consommateurs, cet impact sera gérable. (Source : Fuelling Europe’s Future, European Climate Foundation)

Cela comprend à la fois la « recharge intelligente » et la « connexion des véhicules au réseau » (V2G). Ces deux solutions contribueront à fournir des alternatives au renforcement coûteux du réseau électrique.

Une étude a par exemple montré que tirer parti de la recharge intelligente des véhicules électriques en Allemagne compenserait et même dépasserait, les coûts estimés des opérateurs de réseaux pour répondre aux besoins des véhicules électriques. Le bénéfice net est estimé à 140 millions d’euros par an jusqu’en 2030. Ce constat est également valable pour les pays où le déploiement de véhicules électriques est important. D’ici 2030, les avantages de la recharge intelligente pour chaque véhicule seraient de 100€ par an (Source : Low-Carbon Cars in Germany, Harrison P, 2017)